Faire son shampoing soi même, le pas à pas

Il y a encore quelques années de cela, je n’aurai même pas imaginé qu’il était possible de faire son shampoing soi même ! A vrai dire, vu que c’est une première, je me suis aidée d’une base lavante prête à l’emploi dans laquelle il a simplement suffit d’ajouter deux trois ingrédients.

Faire son shampoing soi même

Faire son shampoing, c’est simple

Ce qui fait peur lorsque l’on souhaite s’aventurer dans un shampoing maison, c’est le manque de connaissance. On a pour habitude d’aller dans le rayon shampoing, regarder le devant de l’étiquette, et le simple « pour cheveux secs » ou encore « usage fréquent » nous suffit à l’acheter. Sans même savoir sa composition ! Il faut savoir qu’un shampoing conventionnel est bourré de tension actifs, pas très sains pour les cheveux.

N’hésitez pas à lire mon article sur les 10 bonnes raisons de fabriquer son shampoing soi même.

Faire son shampoing : La base lavante

J’ai acheté ma base lavante neutre sur AromaZone (cliquez sur le lien pour accéder au produit). Comme vous pouvez le voir ci dessous, cette base lavante a l’air d’être appréciée, suffit de voir le nombre de commentaire + l’avis de plus de 4/5.

base lavante pour faire son shampoing

Voici donc 7 bonnes raisons d’acheter cette base lavante neutre :

– elle ne contient aucun tensioactif agressif (sans sodium lauryl sulfate (SLS), sans sodium laureth sulfate (SLES), sans ammonium lauryl sulfate, sans paraben, sans dérivé éthoxylé, sans silicone…). Elle est 100% d’origine naturelle, sans parfum et sans colorant.

– elle est extrêmement douce pour le cuir chevelu et la fibre capillaire grâce à sa composition riche en hydrolat bio de rose, de verveine et de tilleul ainsi qu’en glycérine végétale, bien hydratante.

- Elle s’utilise aussi pour le corps et le visage. Son pH se situe entre 6,5 +/- 0,5, soit un pH physiologique, parfaitement toléré par la peau.

– Elle est neutre, ce qui vous permet d’ajouter des ingrédients et tester toutes les déclinaisons possibles. Cheveux gras, secs, pellicules, perte de cheveux, bref, vous êtes libre de choisir quels ingrédients vous voulez ajouter. Certaines l’utilisent pure mais je préfère y faire des ajouts afin d’obtenir un shampoing sur mesure. La base lavante est donc une excellente alternative pour faire son shampoing soi même, lorsque l’on est débutante ou pas.

– Elle fournit une mousse fine et onctueuse facilement rinçable.

- Vous n’avez quasiment plus rien à faire. Quelques petits ajouts et c’est tout ! Rien de compliqué.

 – Elle est abordable niveau prix, 250 ml à 4.50 €. L’idéal comme vous pouvez le voir ci dessous, c’est d’acheter sa base lavante au litre ou encore mieux au format 2.5 L.

base-lavante-prix

Faire son shampoing : Le choix des ingrédients à ajouter

Voilà donc la deuxième étape, celle du choix des ingrédients, car vous vous en doutez, on ne les choisit pas au pif :) Ils seront donc à choisir en fonction de votre type de cheveux et vos attentes. On peut ajouter à notre base lavante divers ingrédients, comme des huiles végétales, des huiles essentielles, des actifs cosmétiques, des hydrolats, des fragrances, etc.

Voici donc quelques indications :

♠ Cheveux gras : Rhassoul, Poudre d’ortie, Huile essentielle de citron, de pamplemousse, de romarin.

♠ Cheveux secs : Beurre de karité ou de mangue, Huile d’amande douce, d’olive ou d’argan, Huile essentielle d’Ylang Ylang

♠ Cheveux afro : Beurre de karité ou de mangue, Huile de brocoli pour les frisottis, Huile de coco ou d’argan.

♠ Perte de cheveux : Ail, Romarin, Ortie, Oignon, Huile d’avocat, de jojoba.

♠ Pellicules et démangeaisons : Ail

N’hésitez pas à lire mon article répertoriant les ingrédients à ajouter pour faire son shampoing en fonction de son type de cheveux.

Faire son shampoing : Le dosage

Maintenant que vous savez quoi ajouter à votre base lavante, reste à savoir selon quelles doses. Sur le net, vous trouverez facilement des recettes pour faire son shampoing seule comme une grande, où les dosages sont mentionnés mais il est préférable d’avoir quelques notions pour limiter au maximum les risques. C’est essentiel à mon sens car il se peut que les recettes aient purement été inventées et là non seulement vous risquez d’endommager vos cheveux mais également de manquer ensuite de motivation et d’ambition pour continuer votre transition au naturel.

Je n’ai donc pas inventé le dosage, n’ayant ni les compétences ni l’envie d’ailleurs ! J’ai uniquement lu, compris et testé les recommandations fournis par AZ. J’ai eu l’impression de retourner au lycée quand j’ai vu les mots « masse« , « volume » et « densité » :) Donc promis, ici je ne vais pas vous embêter avec des calculs interminables, c’est vraiment simple à comprendre.

Comment bien doser son shampoing maison ?

Pour faire son shampoing maison, il est primordial de bien doser les ingrédients que l’on rajoute à la base lavante. Sinon vous risquez d’avoir l’effet inverse de ce que vous souhaitez et vous risquez aussi d’abîmer vos cheveux, surtout si vous abusez trop des huiles essentielles qui, rappelons-le, sont très puissantes.

Pour de nombreux ingrédients cosmétiques (actifs, conservateurs, émulsifiants…), le dosage est mentionné en pourcentage sur le flacon. Il faudra donc vérifier sur l’arrière du flacon le % à incorporer. Pour les huiles essentielles par exemple, c’est entre 0.5 et 1 %.

Pour connaître le volume donc, nous avons besoin de la masse et de la densité.

On doit appliquer la formule suivante pour savoir exactement combien de gouttes ajouter à notre base lavante:

VOLUME = MASSE/DENSITE

 

Connaître la densité

Voici quelques exemples de densité.

Huiles végétales : 0,9

Huiles essentielles : 0,9

Eau ou hydrolats : 1,0

Glycérine : 1,3

Alcool : 0,8

Provitamine B5  : 1,15

Pour tout autre actifs, Aromazone précise sur la fiche produit la densité.

Quelle est la masse ?

Pour faire son shampoing et surtout mettre les bonnes doses, il faut déjà déterminer la quantité de base lavante. Personnellement je recommande de tester la recette sur une petite quantité jusquà être sûr que celle-ci convient à la nature des cheveux. Pour des cheveux courts à mi long, 10 ml me suffise. Mais pour ma fille qui a les cheveux mi longs mais beaucoup de masse, il faut le double. Mais pour faire ses calculs mieux vaut partir sur 100 ml, c’est beaucoup plus simple !

Donc s’il vous faut ajouter 1% à votre shampoing, cela signifie que pour 100 grammes vous devrez ajouter 1 grammes du produit. La densité du shampoing est de 1 donc on peut dire que 100 grammes de shampoing = 100 ml.

Je sens que sa ne tourne pas rond pour tout le monde :) Pour que cela soit plus simple à comprendre, allons-y pour un exemple concret, en partant sur un chiffre rond : 100 ml de base lavante.

*******************

  Je souhaite y incorporer de l’huile essentielle de cèdre de l’atlas, réputée pour la chute des cheveux. Le dosage est compris entre 0.5 et 1 % pour les huiles essentielles. En moyenne, la densité d’une HE est de 0.9 mais comme AromaZone nous indique exactement la densité de chaque HE, à savoir 0.95 pour l’huile essentielle de cèdre de l’Atlas, on va tacher d’être le plus exacte possible.

shampoing-dose

 Pour 100 ml de shampoing

La masse est de 0.5 ou 1 puisqu’on veut ajouter entre 0.5 et 1%.

 La densité est de 0.95.

On obtient donc entre 0.5/0.95 et 1/0,95, soit 0.52 ml et 1.05 ml

Il faut savoir que 1 ml d’huile essentielle = 35 gouttes.

Donc on peut poser la multiplication suivante : 0.52 * 35 ou 1.05 * 35 soit entre 18.4 et 36.8 gouttes.

Il faudra donc ajouter entre 18.4 et 36.8 gouttes d’huiles essentielles de cèdre à 100 ml  de shampoing.

******************

Je souhaite intégrer de la provitamine B5, réputée pour lisser les cheveux et faciliter le démêlage. La recommandation est de 2 à 5 %.

2% c’est donc 2 grammes dans 100 grammes.

La densité de la provitamine B5 est de 1.15.

On applique donc la formule masse/densité, ce qui nous donne si nous prenons un dosage à 2% = 2/1.15 = 1.739 ml

La fiche produit de la provitamine B5 nous informe qu’1 ml = 26 gouttes.

On obtient donc 1.739 * 26 = 45 gouttes

Il nous faut donc ajouter 45 gouttes de provitamine B5 à notre base lavante de 100 ml. 

Pour une dose de shampoing de 10 ml, un petit calcul de proportionnalité nous permet de savoir qu’il faudra 3.6 gouttes de cèdre de l’atlas et 4.5 gouttes de provitamine B5.

Vous vous dîtes probablement que c’est compliqué faire son shampoing car difficile de savoir quelle est la densité de tel produit, quelle est sa masse ou encore combien tel ml fait de gouttes. En fait, plus vous aurez de la pratique, plus il sera facile de retenir toutes ces informations. Mais je suis consciente que cela peut prendre pas mal de temps et en freiner beaucoup. N’hésitez pas à télécharger gratuitement le pdf qui se trouve à droite de votre écran, il vous sera très utile si vous devez faire votre shampoing vous même. Imprimez ensuite les fiches et le pas à pas à  conservez-ça dans votre salle de bain atelier.

Et vous, qu’appréhendez-vous pour commencer ? Des recettes peut être ? Et bien bonne nouvelle, je vais vous mettre prochainement celle que je viens de faire aujourd’hui même. Si vous avez déjà tester la base lavante d’AZ n’hésitez pas à nous faire part de votre avis en commentaire, bon ou mauvais. 

A propos de Sophie

Moi, c'est Sophie ! Amoureuse des soins naturels, je ne m'en passe plus. J'aimerai que tout le monde puisse comprendre l'intérêt de revenir vers les soins naturels et fasse la même démarche que j'ai fais il y a quelques années : tester ! C'est le seul moyen de faire taire les préjugés et de se forger une opinion solide. Faire des masques et soins capillaires est vraiment très simple et bénéfique, je vous invite donc à vous inscrire sur ce blog et si le cœur vous en dit, de m'envoyer vos recettes testées pour que je les publie. J'ai convaincu ma petite famille alors pourquoi pas vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>